Avin (Hannut) | Belgique | 019 69 86 98
En ce mois de décembre,
Voici notre récapitulatif des promotions actuelles, des travaux de jardinage, des précautions ou solutions à certains problèmes

Réfléchir à vos projets pour le jardin et demander des conseils

Ce que vous pouvez faire au jardin :

• S'il ne gèle pas : planter haie, rosiers, arbres d'ornement et arbres fruitiers
• Protéger toutes les plantes sensibles au gel
• Donner un peu d'eau aux plantes en pots (rentrées)
• Retirer les feuilles obstruant les gouttières
• Adapter les oiseaux du jardin au nourrissage d'hiver.
• Acheter votre ami naturel : votre sapin de Noël


A éviter :

• Marcher sur le gazon gelé
• Tailler lorsqu'il gèle
• Tailler les arbustes à floraison printanière
• Nourrir les poissons


 

 

contact
Choisir des graminées (clic)

Nous n'intervenons pas ici pour vous présenter les graminées qui sont, en ce moment, plus qu'apprécier. Nous vous suggérons plutôt de garder à l'esprit que lorsque vous composez un parterre avec des graminées, il ne deviendra intéressant qu'au début du mois de juillet. C'est pourquoi, nous vous conseillons d'utiliser d'autres végétaux ayant un intérêt printanier, estival ou hivernal (floraison, feuillage persistant,...). Exemple : parsemer quelques bulbes de tulipes, jonquilles parmi les masses de graminées, ils apporteront une floraison au printemps.

Il est aussi important de jouer avec le contraste des feuillages, qu'il soit dans la couleur ou dans la forme. Les graminées ont un feuillage fin et élancé, d'un vert moyen dans la plupart des cas et créant un mouvement avec le vent. Le feuillage vert foncé et rigide du Taxus (If), le feuillage plus grand, rond et éventuellement panaché d'un Cornus (cornouiller), la floraison importante et abondande d'un Hydrangea (hortensia), la feuille persistante du Pachysandra sont autant de végétaux qui pourront développer et accentuer les différents attraits de nos graminées (et inversement).

Le choix des hauteurs aura aussi bien évidemment son importance et plus précisément les volumes formés. Veiller à ce que les proportions soient respectées et cohérentes l'une par rapport à l'autre.

Nous vous souhaitons dès à présent, un bon choix et de jolies compositions.

Plantation d'arbres d'ornement, fruitiers à racines nues (clic)

Explication plantation arbre

En ce moment de plantation, il est utile d’affiner la terre de manière à avoir une granulométrie assez fine. Si vous avez quelques problèmes pour l’émietter, vous pouvez utiliser du terreau que vous placerez directement au pied de l’arbre ou plant de haie. Une fois le trou comblé sur une grosse moitié (racines couvertes), nous vous conseillons de verser un seau d’eau dans le trou avant de le reboucher entièrement. Ceci permettra à la terre d’englober correctement les racines et ainsi permettre un bon démarrage de la plante.
Veillez également lors de la plantation à ne pas laisser les racines au soleil et au vent. Celles-ci se déssèchent au risque ne plus pouvoir remplir leur rôle par la suite.
Vous pouvez amender et engraisser le sol pour favoriser la croissance de l’arbuste grâce à notre gamme d'engrais et d'amendements (DCM).
Il sera aussi utile de placer un tuteur à tous les arbres pour une belle verticalité du tronc.

 

Plantation de haie à racines nues (clic)

Lors d'une plantation de haie, nous vous conseillons de préparer le terrain avant d'aller chercher vos plants en pépinière ou si vous les avez déjà et que le travail vous prendra plus d'une journée, de planter en jauge tous vos plants. Ainsi, vous conserverez une bonne humidité au niveau des racines. Cela vous permettra d'arrêter à souhait sans pour autant affecter les plantes. (La mise en jauge consiste à faire une tranchée dans laquelle tous vos plants se retrouveront, proches les uns des autres d'une dizaine de centimètre)

Lorsque votre zone est prête (amendements et engrais incorporés), la tranchée peut être faite sur toute la longueur (attention si des précipitations sont annoncées, vous risqueriez de passer d'une terre facile à travailler à une terre boueuse et collante). Il n'est pas négligeable d'ameublir le fond de la tranchée.
Cela fait, vous pouvez commercer à sortir quelques plants de jauge ou de l'emballage de protection et de les placer à distance égale. Pour cette opération, il est plus facile de travailler à deux. Pendant que l'un maintient le plant à bonne distance, l'autre remblaie. Il est important aussi d'insister sur le fait de déposer de la fine terre au niveau des racines (terreau parfois nécessaire si la terre ne sait pas être affinée (obtenir la taille de fine pierraille). En effet, il en va de la reprise de votre haie. Tasser ensuite en tenant le plant vertical. Répétez l'opération.

Suivant les essences, la quantité de plant par mètre varie de 3-4 pour les essences caduques et de 1-1,5 pour les essences persistantes. Demandez-nous conseil.

Garder à l'esprit que les racines sont la base d'une plante. Conserver une bonne base sera toujours mieux pour la suite.

 

Ligatures d'arbre (Clic)

Il existe plusieurs ligatures, de formats et de textures différents. Chaque modèle a des caractéristiques différentes : favoriser la mise en place, solidité dans le temps, dilatation avec le grossissement du tronc, souplesse lors de grands vents. Les matières qui les composent, en déterminent principalement les propriétés.

Néanmoins, le principe de ligaturage est de fixer l'arbre à un élément de tuteurage.

Lorsqu'il s'agit de lier une arbre à un seul tuteur, nous vous conseiller comme suite :
1 Faites passer la ligature autour du tronc et placer vous face au tuteur
2 Croiser la ligature entre le tuteur et l'arbre
3 Ensuite refermer au niveau du tuteur

Ligatures

 

Lorsqu'il s'agit de le lier à deux voire trois tuteurs :
1 Faites simplement une boucle englobant l'arbre et le tuteur
2 Refermer chaque fois au niveau des tuteurs